1. Obstétrique & paternalisme : dans les archives de la médecine
  2. Sortilèges à l’école de la magie – Michael Palm et Lukas Zach
  3. Armures, combinaisons et autres tenues très pratiques
  4. Via Nebula – Martin Wallace
  5. Papa, maman, le genre et moi – Michela Marzano
  6. Tant que je serai noire – Maya Angelou [autobiographie]
  7. Femmes en sciences ; Comment les hommes peuvent-ils aider ? Pr J. Eisen
  8. SORCIÈRES – La puissance invaincue des femmes – Mona CHOLLET
  9. Moi, Malala – Malala Yousafzai
  10. La place des chercheuses en Sciences : sous représentation des femmes en première autrice – auteure et auteur-e autrice senior
  11. Gender Gap dans les Sciences au Japon – Norika Osumi
  12. [EXTRAITS] ÉCRITS FÉMINISTES : DE CHRISTINE DE PIZAN À SIMONE DE BEAUVOIR – Hubertine Auclert
  13. [EXTRAITS] ÉCRITS FÉMINISTES : DE CHRISTINE DE PIZAN À SIMONE DE BEAUVOIR – François Poulain de La Barre
  14. [Extraits] Écrits féministes : De Christine de Pizan à Simone de Beauvoir – Jeanne Deroin
  15. Est-ce que la Coupe du monde de football FIFA peut être associée à une augmentation des violences domestiques ?
  16. Ethique pour les cyborgs : sur le harcèlement réel dans les lieux virtuels
  17. L’avortement et la santé sexuelle aux USA (en gros)
  18. Top 1 des solutions pour trier sa pile de livres qui s’accumule
  19. Val MacDermid
  20. « Je l’ai fait car je n’ai jamais cessé de t’aimer » : quels effets a la représentation de la persistance romantique dans les films sur les croyances autour du harcèlement ?
  21. Une déconstruction féministe de l’orgasme hétérosexuel
  22. 1984 – George Orwell [roman – anticipation – novlangue]
Armures, combinaisons et autres tenues très pratiques

paye-ton-jeu-gynometre

Toutes les idées d’illustrations et de texte sont reprises du site – page Paye Ton Jeu : sexisme ordinaire dans le monde du jeu


 

Les personnes qui donnent les directions d’illustrations // les artistes qui font les réalisations ont souvent cette tendance à hyper sexualiser – objectifier les personnages neutres / féminins (et tellement moins les personnages masculins). Le sexisme ordinaire, quoi.

Souvent cela se traduit par des costumes très réalistes (non) // pratiques pour les batailles (toujours pas) // seyants si l’on a uniquement un point de vue dominant (mâle, hétéro, blanc) etc.

Quelques exemples :


Dans le jeu Seeders from Sereis, les créateurs (créatrices?) ont choisi quelques personnages féminins à représenter.

Dont cette scientifique pour laquelle bien sûr il faut s’assurer que tout le monde comprenne le genre et le sexe sur une illustration. Parce que son nom et sa fonction féminisée, ce n’est pas suffisant.

Apparemment il faut les en saluer :  » […] faire de la seule exo-boliogiste [sic] de Seeders une femme, ça fait vraiment pâle figure. » (Sur le groupe La communauté des ludistes francophones).

A quand les combi moule paquet pour les hommes cisgenres? (Parce qu’on pourrait se tromper sur leur sexe et leur genre et ça serait atroce)

#droitdeshabillerbaggy 

On devrait donc être déjà bien content-es d’avoir des perso féminins « dans des univers principalement masculins » (?????). Et bien, non. Une femme, une personne non-binaire, une personne trans a le droit d’être scientifique sans avoir une combi exagérément pile poile autour des seins.

On rappelle que les seins sont toujours en débat dans l’objectification : on a toujours pas le droit de montrer des seins sur les réseaux sociaux, dans la rue, par contre des torses sans seins, ça va… Les seins sont toujours autant sexualisés, fantasmés etc.


 

Car moi aussi, quand je veux lire un bon grimoire pour chercher la recette qui ferait tenir mes seins tout seuls, je me tiens exactement pareil.

 


Avez-vous déjà essayé de faire une session d’invocations habillé-e ? Il semble nécessaire de se dénuder : dans une autre version proposée par les auteur-es, le personnage n’a même pas de soutien-gorge. Sous-vêtement très réaliste auparailleurs, avec une mention spéciale pour la maigreur – mensurations du personnage qui encore une fois sont dans les représentations sexistes idéales !

 


 

La personne qui a fait cette illustration n’a jamais vu un minishort ni apparemment de corps humain de manière générale. Et pas du tout de stéréotype genré : les femmes, ces être angéliques à moitié nus qui veulent des badboys mal rasés, moto, alcooliques, tête de mort, tatoos, gros pistolet et clope au bec…

On avance, on avance…


 

 

Rassurez-vous, il n’y a pas que les illustrations qui sont sexistes, les figurines peuvent l’être tout autant. Cela nous semble une tenue IDEALE pour combattre le crime. On reste féminine quand même avec les petits bracelets, au cas où hein. On a pas les mots.


 

 

Et vous, vous avez vu passer des armures et autres tenues pratiques récemment ?

Related Article

0 Comments

Laissez un commentaire

Réseaux sociaux

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

A propos

Gynomètre est un site auto-géré n’appartenant pas à une association ou un groupe particulier.

Tout commentaire insultant / haineux / discriminant sera supprimé

Nous essayons de partager avec vous des lectures qui peuvent faire avancer ou étayer votre déconstruction.

Vous pouvez signaler toute erreur et correction à apporter, nous aussi nous sommes des êtres humains faillibles.

Vous pouvez également participer et apporter vos lectures de concernées autour des thèmes que vous voulez.

Contactez-nous sur les réseaux sociaux !